L’équipe pédagogique du collège veille à la réussite et à l’épanouissement de chaque élève. Les enseignants ont donc le souci d’adapter leur pédagogie, d’innover en terme de pratiques pédagogiques. En voici quelques exemples :

  • Les conseils d’élèves

Issu de la pédagogie Freinet, le conseil d’élèves est un outil qui permet d’installer entre les élèves un espace de débat, d’expression libre, de suggestion, de décision sur des projets et événements en relation avec la vie de la classe.  Espace de dialogue sur les problèmes rencontrés en classe, d’élaboration de règles de vie scolaire et de rappel à la loi par les élèves eux-mêmes, le conseil d’élèves constitue un puissant outil de régulation de la vie de la classe et permet de faire vivre une expérience démocratique, tout en contribuant à l’amélioration du climat scolaire.

Modalités d’organisation au collège de Martigné

Les élèves de chaque classe se réunissent en conseil une fois par quinzaine. À chaque conseil sont désignés à tour de rôle : un Président de séance (annonce l’ordre du jour, distribue la parole, clôt le conseil), un secrétaire (consigne par écrit tous les sujets de débat, les décisions prises), un Maître du Temps (garant du temps consacré à chaque sujet), un Journaliste (transmet à la classe les informations importantes).

La communication au sein du conseil s’établit selon des règles strictes : la formulation des idées, le vocabulaire utilisé ne doit pas agresser l’autre ; le message doit être un « message clair ». Chaque élève dispose d’une carte de vocabulaire afin de l’aider à formuler de la manière la plus juste possible ses émotions, ses sentiments).

Le conseil aborde tour à tour les thèmes suivants :

  • les problèmes (conflits par exemple)
  • les projets
  • les remerciements
  • les félicitations

 

  • Le « Quoi de neuf ? »

Issu également de la pédagogie Freinet, le « Quoi de neuf ? » est un rituel, le plus souvent vécu à l’école primaire. C’est un temps d’expression orale, un temps de parole quotidien au cours duquel, le matin en arrivant, l’élève peut dire à la classe ce qu’il a envie de lui faire partager. Le but est double :
– Permettre à l’enfant de déposer ce qui lui tient à cœur, afin d’être ensuite plus disponible pour entrer dans les activités scolaires. C’est une transition entre l’école et la maison.
– Encourager l’expression orale, en mettant en place des situations de communication vraies au cours desquelles l’élève s’adresse à la classe parce qu’il a réellement quelque chose à lui dire.

Et au collège de Martigné ?

La Réforme du collège mise en place depuis septembre 2016, a modifié l’organisation même du collège : la 6ème est maintenant intégrée au Cycle 3 (CM1-CM2-6ème). C’est pourquoi les enseignants de français et d’anglais sur le niveau 6ème ont souhaité mettre en place cet outil, sous forme de rituel, dans le prolongement de ce qui se fait au primaire. Le Quoi de neuf ?, qui permet de travailler des compétences orales,  s’organise de la façon suivante :

  • En français, une fois par semaine (matin), trois élèves prennent la parole devant le groupe classe pendant 10 mn chacun
    • le premier présente le mot de la semaine sous forme de carte mentale
    • le deuxième présente un exposé en lien avec la séquence de français
    • un troisième élève fait la dictée de la semaine (phrase qu’il a préparée en amont)
  • En anglais, également une fois par semaine, les élèves sont amenés à faire des exposés en lien avec la civilisation anglophone.